Développement social

Mercier-Est en Réseau

Novateur et rassembleur, Mercier-Est en Réseau est un projet-phare pour le quartier, adopté en 2017 par le comité de développement social dans le cadre du Projet Impact Collectif (PIC), soutenu par Centraide du Grand Montréal.

Un grand réseau de solidarité 

Dans Mercier-Est, différents obstacles (autoroutes, chemin de fer, parcs industriels) morcellent le quartier en rendant difficile l’accès de la population aux services sociocommunautaires et aux services de proximité.

De plus, le taux de pauvreté augmente pour diverses raisons. L’isolement de la population favorise l’accroissement de la pauvreté. Notre volonté est donc de briser l’isolement de la population en lui permettant de maintenir son autonomie financière et développer sa capacité à faire des choix éclairés.

Pour rester connecté avec ses résident.es et briser leur isolement, Mercier-Est en Réseau se déploie dans le quartier à travers plusieurs réseaux de connexions et ce en expérimentant un ensemble de stratégies permettant aux organismes communautaires, institutions, commerces et citoyen.nes de développer un réflexe de bienveillance, d’entraide et de solidarité envers les populations les plus vulnérables et isolées.

Ainsi, on renforce le tissu social dans Mercier-Est et on réfère au mieux les familles et personnes qui ont besoin d’aide en leur offrant une meilleure connaissance des ressources communautaires, en renforçant les liens entre intervenant.es de proximité et en ayant un meilleur contact avec les personnes qui fréquentent peu les services.

Notre projet fait appel à l’entraide et à la solidarité de tou.tes qui, à partir de simples gestes peuvent avoir de grands impacts non seulement sur la sécurité du quartier, mais aussi sur le mieux-être de tou.tes.

Planifié sur 5 ans, notre Projet Impact Collectif se situe actuellement à l’an 5. L’objectif est que, d’ici 2022, Mercier-Est ait structuré tout un réseau de connexion permettant aux citoyen.nes de briser l’isolement.

Mercier-Est en Réseau, c’est :

1

Un réseau d’organismes, d’institutions, de commerçants et de citoyens qui unit ses forces pour structurer un réseau de services local

Le réseau des commerçants 

Ces 13 commerces disposent d’un code QR et de la carte des ressources du quartier pour vous guider vers celles dont vous aurez besoin :

Le code QR renvoie à la section Mercier-Est en réseau sur la page de l’Association des commerçants

.

Optimiser le référencement 

Pour mieux rejoindre les résident.es et favoriser le référencement, la carte des ressources du quartier a été distribuée dans les écoles du quartier, au sein des organismes communautaires et dans les commerces, Consultez la carte-ressources >

Elle regroupe toutes les informations utiles sur les organismes communautaires œuvrant dans le quartier. En quelques clics, les usagers peuvent connaître la mission et la description des organismes, leurs coordonnées, ainsi que les services et programmes offerts. De l’aide alimentaire aux services pour personnes âgées, toute personne pourra trouver réponse à ses questions et contacter ou référer un ami ou un membre de la famille à l’organisme approprié.

Faire rayonner les organismes par et pour la communauté

L’École et les Arts a contribué à la réalisation de capsules vidéo afin de faire connaitre la mission et les services des organismes du quartier auprès de la population :

  • L’Antre-Jeunes
  • Le Chez-Nous de Mercier-Est
  • Le PITREM
  • Je Passe Partout

On souhaite que tout le monde dans le quartier puisse guider une personne qui en a besoin vers la bonne ressource.

2

Un réseau de travailleurs de proximité guidés par des valeurs de solidarité et de bienveillance

Un filet social pour tous, quels que soient l’âge et le statut

Afin de mieux rejoindre la population isolée hors-réseau, le quartier a décidé de mettre en place les conditions nécessaires pour que les travailleurs de proximités déjà actifs dans le quartier travaillent en réseau.

Ce sont les agents des organismes communautaires sur le terrain. Leurs tâches sont donc aussi variées que leurs missions, qui peuvent par exemple cibler le dépannage alimentaire, l’assistance des aînés, l’accompagnement des jeunes isolés ou des personnes itinérantes.

Deux missions sont cependant communes à tous ces travailleurs : établir des liens de confiance pour briser l’isolement et orienter les personnes vers les ressources qui peuvent répondre à leurs besoins.

Portrait du réseau de travailleurs de proximité dans Mercier-Est : 

  • Le Chez-Nous de Mercier-Est (55 ans et +)
    • 1 intervenante de proximité assignée au programme ITMAV au projet Citoyen-relais
    • 2 intervenantes dans les milieux HLM pour aînés qui collaborent dans le cadre du projet de la Toile d’araignée
  • L’Antre-Jeunes (jeunes, jeunes adultes et personnes en situation d’itinérance)
    • 2 travailleurs de rue qui patrouillent dans le quartier pour aller rejoindre les jeunes adultes et les personnes en situation d’itinérance
    • 1 intervenante de milieu sur les plans HLM
  • La Maison des familles de Mercier-Est  (les familles et les personnes de 30-55 ans)
    • 1 nouvelle travailleuse de proximité pour les 30-55 ans
    • 1 travailleuse de milieu qui fait du soutien et de l’accompagnement aux familles vers les ressources du quartier
  • Le Pas de la Rue (les personnes de 55 ans en situation d’extrême précarité)
    • 1 intervenante de proximité dans les différents milieux : refuge, rue, jardin communautaire, parc et des suivis à domicile pour des personnes de 55 ans et + en situation d’extrême précarité
  • Le Pitrem
    • 1 intervenante jeunesse au Carrefour Jeunesse Emplois
    • 1 agent de développement du CJE de Mercier-Est
  • L’Anonyme/Tandem(population itinérante et vulnérable)
    • 2 intervenants en sécurité urbaine
    • 1 conseillère en sécurité urbaine
  • Le Cyprès (personnes qui vivent des problèmes de santé mentale)
    • 1 intervenante de proximité
  • Les Toits de Mercier (personnes de 40+ vivant seules et clientèle aînée)
    • 1 intervenant sociocommunautaire

Lieux d’intervention :
Sortie des écoles, parcs, rues, centres commerciaux, restaurants, HLM, métro,  etc.

Des rencontres qui changent des vies… 

Émilie est une jeune fille sensible et joviale, malgré les difficultés rencontrées au cours de sa vie. Intimidée toute sa jeunesse et souffrant notamment d’un trouble d’anxiété généralisée, sa rencontre avec Nadia puis avec Nancy, des travailleuses de rue de L’Antre-Jeunes, a changé sa vie… pour le mieux.

« Il y a quelques années, ma travailleuse sociale au CLSC Mercier-Est m’a référé vers L’Antre-Jeunes. Nadia et Nancy ont su trouvé les bons mots pour me soutenir et m’accompagner à travers différentes démarches. De fil en aiguille, j’ai intégré le groupe de discussions de Joëlle, l’intervenante en milieu HLM. Grâce à ce groupe, j’ai pu me faire des amis qui me respectent et m’aiment comme je suis. Ça m’a aussi redonné confiance en moi. Je peux dire que je suis beaucoup plus heureuse maintenant. », assure-t-elle le sourire dans la voix.

« J’ai découvert toutes sortes d’activités : on est allés aux Francos, au Festival de Jazz… Je savais même pas qu’on pouvait faire tout ça! Ça m’a aussi permis de me rendre compte que j’avais des connaissances et que je pouvais les partager. Même si l’anxiété est toujours bien présente, elle est un peu moins intense qu’avant.»

Quand on demande à Émilie ce qu’elle apprécie le plus de l’organisme, elle répond : « Je peux même pas dire la chose que j’aime le plus, j’adore tout de cet organisme. Ça m’a tellement aidé! »

La bienveillance s’est accrue, la cohésion est meilleure et l’intervention plus efficace. L’isolement de la population devient une responsabilité conjointe et partagée.

3

Un programme de citoyen-relais adapté aux besoins du quartier

Des citoyen.nes sont outillé.es et formé.es pour être en mesure de promouvoir les ressources auprès des résident.es. Ils vont repérer des résidents du quartier :

  • Par la tenue de kiosques
  • Lors des présences sociales
  • Dans les commerces
  • Dans les écoles

Une nouvelle cohorte de citoyen.nes-relais, dont la mission est de multiplier les contacts avec les résident.es, a été mise sur pied.

Les résidents vivent dans un quartier bienveillant où des liens de solidarité sont créés, il y a une baisse du sentiment d’isolement et une meilleure connaissance des ressources dont ils ont besoin. 

Les participants à Mercier-Est en réseau sont :

Organismes

Entreprises

Faites partie du réseau !

Vous avez à cœur votre quartier? Vous voulez savoir quelle(s) ressource(s) interpeller dans le cas d’une situation de vulnérabilité sociale? Impliquez-vous dans Mercier-Est en réseau!

Pour plus de détails ou pour faire partie du réseau,
communiquez avec Lucile Puiggali, agente de développement social:

514 356-1917, poste 30
projetds@solidaritemercierest.org