En avril 2015, les membres de Solidarité Mercier-Est adoptaient un plan d'action intégré comprenant 6 priorités et 4 axes transversaux. Ces priorités guident le travail de l'équipe de Solidarité Mercier-Est et ses membres. 

Les voici: 

 

Alimentation saine

Favoriser son accès physique et économique en développant, entre autre, l’agriculture urbaine

 

Mobilité

  1. Bonifier la desserte de transports collectifs et sécuriser les déplacements en transport actif, en autres, aux intersections.

 

Vie de quartier : inviter les citoyens à habiter et rester dans le quartier en :

  1. Créant des espaces de rassemblement et de rencontre;
  2. Déveoppant des mécanisems pour se mobiliser afin de créer une vie de quariter, lieux d’appartenance et commerces de proximité`
  3. Embillissant et aménageant les rues commerciales.

 

Communication

  1. Améliorer l’information sur les services, ressources et activités en centralisant l'information sur l'offre en activité physiques, de loisirs, de culture et socio-communautaires

 

Éducation, formation et employabilité 

  1. Prévenir le décrochage scolaire et social de l’âge préscolaire à l’âge adulte en favorisant la réussite éducative, la persévérance scolaire, le développement global et l’intégration.
  2. Favoriser l’insertion socio-professionnelle des jeunes et des adultes par la formation professionnelle et l’embauche locale dans Mercier-Est

 

Activité physiques, de loisirs, de culture et socio-communautaires

  1. Optimiser et développer leur accès entre autres en modernisant les parcs, particulièrement Thomas-Chapais et la Promenade Bellerive

 

Priorités transversales 

  1. Environnement
  2. Sensibiliser la population aux saines habitudes de vie
  3. Développer collectivement l'offre de service communautaire et institutionnel en tenant compte des secteurs défavorisés et  des besoins de la population vulnérable.
  4. En phase avec les nouvelles réalités démographiques, favoriser le dialogue avec les résidents de Mercier-Est d’origines diverses afin de faciliter leur intégration dans la vie du quartier et ce, dans un souci constant d’un mieux vivre ensemble.